<body>


Coup de Coeur Musiques du Monde 2014

L’Académie Charles Cros a accordé au Coffret “Autour de Jack Treese” le “Coup de Cœur Musiques du Monde 2014” à Marseille. Le coffret, édité par Christian Verrouil et Catherine Treese de Friendship First, comprend trois CD. Sur une musique de Jack Treese, Raôul Duguay a écrit et dit le poème Le BANJO SUR LA LUNE.


LE BANJO SUR LA LUNE

Dans le silence mélodieux des cieux
Sur son croissant de Lune haut perché
Pour tenir les étoiles éveillées
Jack Jack Jack joue du banjo

Assouvi de sa propre lumière
Buvant des yeux le bleu du clair de Terre
Et sur les lèvres son rayonnant sourire
Jack Jack Jack banjoue ses souvenirs

Pendant que l’écho de sa musique
Fait encore vibrer les cordes cosmiques
Sur son croissant de Lune hissant les voiles
Jack Jack Jack part à la pêche aux étoiles

À haute marée de sa mémoire
Remontant la rivière de son histoire
Faisant mélodie du nom de ses amis
Jack Jack Jack pour chacun pêche l’infini

Qui un jour a aimé
Qui un jour fut aimé
Pour toute l’éternité
Ne peut l’oublier

À la dérive de ses rêves
Quand monte la sève du désir
Que de détours que de détours
Avant de revenir
Au lit de ses amours

Chacun est le vibrant écho
Ou le pâle reflet
De la lumière de ses amis
De chair ou d’esprit
Partis pour l’éternel repos
Pour l’éternelle paix

Même si une seule personne
Nous a aimé vraiment
Même si on n’a aimé
Qu’une seule personne vraiment
Il aura bien valu
La peine et le plaisir
D’exister ensemble

Qui un jour a aimé
Qui un jour fut aimé
Pour toute l’éternité
Ne peut l’oublier

Dans l’autre vie
La vie infinie
Rien ni personne ne meurt
Et tout demeure

Au coeur de l’éternité
Nul ne peut oublier
Car l’amour est toujours
L’écho l’écho l’écho de l’amour



Paroles : Raôul Duguay (15 décembre 2011)
Musique : Jack Treese