<body>


Une oeuvre de Raôul Duguay exposée dans La forêt sculptée

La forêt sculptée de Jacqueline Bouchard vient de paraître aux Éditions d'art Le Sabord. Dans ce livre, l'auteure décrit le Mouvement Essarts. Raôul Duguay y expose sa sculpture Forêt de A; vingt autres sculpteurs participent à cette exposition permanente à Saint-Pie-de-Guire.
La forêt de A

Depuis les années 1960, Raôul Duguay est un personnage phare de la culture québécoise. Musicien et cofondateur de l'lnfonie, poète et philosophe, communicateur et professeur, il poursuit également une démarche en arts visuels. Dès les années 1970, il réalisait des performances, des sculptures habitables et des installations multidisciplinaires, où le public était invité à participer. Humaniste engagé, il continue d'intervenir sur la scène publique et plus particulièrement en ce qui concerne les ressources humaines (diversité culturelle) et les ressources naturelles (biodiversité et environnement). Sa pensée et sa créativité poursuivent une trajectoire orientée vers le constant objectif d'unifier l'art, la science et la conscience.

En 2002, Duguay joue avec les mots en trois dimensions et caresse l'idée de disperser les lettres de l'alphabet à travers le Québec. Pourquoi ne pas expérimenter cela à ESSARTS avec la lettre A? Forêt de A, cette œuvre ludique incorpore de petits objets manufacturés très colorés, et leur composition triangulaire métallique, qui fait référence à la lettre A, reflète les couleurs du paysage.

Jacqueline Bouchard, La Forêt sculptée, Le Sabord, 2009, p. 84

ESSARTS

Saint-Pie-de-Guire, Québec. Dans la riche vallée du grand fleuve, non loin du lac Saint-Pierre, se trouve un boisé pas comme les autres. Les visiteurs y sont bienvenus; ils y trouvent un terrain d'entente entre l'homme et la nature, entre la sculpture et la forêt. Ils y marchent à leur gré, de jour comme de soir, dans le calme et le silence si plein. Là vivent Pierre Tessier et Suzanne Ricard, un sculpteur et sa compagne, qui ont tracé les sentiers et invité, année après année, d'autres artistes à créer sur place des œuvres dont la forêt se fait gardienne. Après dix ans de persévérance et grâce à un engagement communicatif, Mouvement ESSARTS loge maintenant trente-et-une sculptures de vingt-et-un artistes venus de onze pays. En ce lieu, l'art repousse son cadre. Point de parcours balisé ni de fiches explicatives. Les œuvres se fondent dans la forêt, d'où leur matière a souvent été puisée sous forme de bois ou de pierre. Ce livre raconte l'histoire de ce projet généreux, qui rallie la petite communauté de Saint-Pie-de-Guire autour de l'art.

L'auteure, Jacqueline Bouchard, est anthropologue et artiste. C'est à travers ses yeux, sa sensibilité et son analyse détaillée que vous découvrirez Mouvement ESSARTS, son évolution, les gens, les idées et les œuvres qui l'animent.

Au fil des quatre saisons, avec le souci de transmettre l'esprit et la sensualité des lieux, la jeune photographe Nadine Trudel a posé son objectif sur les micropaysages d'ESSARTS et sa forêt sculptée.

La Forêt sculptée, Éditions d'art Le Sabord, 2009 - Mouvement Essarts, dix ans de création et de diffusion

Site Web de ESSARTS