<body>


Activités


    Recommandée par : Agenda compositeur - Canoë - Cyberpresse, - Planète Québec - Radio-Canada - La Toile de Sherbrooke - Le Devoir

    Carton d'invitation (PDF)

    Communiqué de presse : touttt est au bouttt - Une célébration de la vie !

  • Véronique Dubé, « Le vernissage bipolaire de Raôul Duguay », Hebdo Rive-Nord L'Artisan, édition du 31 mars 2007
    « D'un côté, il y a la maîtrise, la rigueur, l'équilibre, et un penchant maniaque pour la précision. De l'autre, une folie créatrice où se mêlent la spontanéité, l'éclatement et la liberté. Artiste multidisciplinaire, Raôul Duguay exprime la dualité de sa créativité entre la poésie et la philosophie au Centre d'Exposition de Repentigny, jusqu'au 22 avril. »

  • Claude Deschênes, Le Téléjournal Montréal, dans sa chronique culturelle en direct du vernissage de l'exposition
    Raôul Duguay n'a pas fini de nous surprendre! Dans cette exposition extraordinaire, on remonte même jusqu'aux années soixante. (...) Il y a un sens à tout ce qu'il fait. Il faut venir voir ça.

  • Robert Bernier, Raoûl Duguay touttt (pdf), dans la revue Parcours
    « Intitulé Touttt est au bouttt, l’événement se révèle être pour Raôul Duguay l’occasion de montrer touttt la pertinence des arts visuels dans l’ensemble de sa démarche de création. »


#


Recommandée par : Agenda compositeur - Canoë - Cyberpresse, - Planète Québec - Radio-Canada - La Toile de Sherbrooke - Le Devoir

Carton d'invitation (PDF)

Communiqué de presse : touttt est au bouttt - Une célébration de la vie !

* Véronique Dubé, « Le vernissage bipolaire de Raôul Duguay », Hebdo Rive-Nord L'Artisan, édition du 31 mars 2007

« D'un côté, il y a la maîtrise, la rigueur, l'équilibre, et un penchant maniaque pour la précision. De l'autre, une folie créatrice où se mêlent la spontanéité, l'éclatement et la liberté. Artiste multidisciplinaire, Raôul Duguay exprime la dualité de sa créativité entre la poésie et la philosophie au Centre d'Exposition de Repentigny, jusqu'au 22 avril. »


* Claude Deschênes, Le Téléjournal Montréal, dans sa chronique culturelle en direct du vernissage de l'exposition

Raôul Duguay n'a pas fini de nous surprendre! Dans cette exposition extraordinaire, on remonte même jusqu'aux années soixante. (...) Il y a un sens à tout ce qu'il fait. Il faut venir voir ça.


* Robert Bernier, Raoûl Duguay touttt (pdf), dans la revue Parcours

« Intitulé Touttt est au bouttt, l’événement se révèle être pour Raôul Duguay l’occasion de montrer touttt la pertinence des arts visuels dans l’ensemble de sa démarche de création. »


  • VENDREDI, LE 19 SEPTEMBRE :
    - à partir de 18 heures au Parc Victor-T-Daubigny, rue Montcalm au nord de la rue Ontario, Raôul Duguay fera une performance poétique pour appuyer Alain Denault, l'auteur principal de Noir Canada. Ce livre, publié par Écosociété fait l'objet d'une poursuite par les minières canadiennes Banro Corporation, la plus grosse société aurifère au monde, et Banro Corporation, qui réclament respectivement 6 et 5 millions de dollars canadiens. Les Éditions Écosociété refusent de se faire museler et entendent poursuivre leur travail d'éditeur engagé malgré cette poursuite-baillon.

    - à 20 h 00 au Lion d'or, dans le cadre du 14e Festival International de la Littérature (FIL), Raôul Duguay est le poète québécois invité au Cabaret des mots qui sonnent. C'est par une interprétation étonnante de La Bittt à Tibi, récitée et chantée cette fois en plusieurs langues, que se terminera ce cabaret aux allures de véritable happening. On y interprétera aussi son Concerto pour 33 machines à écrire, œuvre datant des années 1970 et de l'Infonie.



  • Entrevue dans Le Canada-français (PDF) :


  • écriture LE DERNIER ENVOL

    Dans le cadre du Festival des films sur les droits de la personne de Montréal, Yves Langlois a remporté pour Le dernier envol le prix québécois du meilleur documentaire engagé 2008. Raôul est un des personnages de ce film, où il chante sa chanson La mer à boire.

    Présentation du film au canal SUPER ÉCRAN les 2, 5, 7, 15, 19, 27 et 29 mai 2008.

    Gaston l'Heureux, Diane Jules, Raôul Duguay et Yves Langlois lors du lancement du film LE DERNIER ENVOL.


    «Le dernier envol est le troisième et dernier film de la trilogie de Yves Langlois sur Claude Messier et les personnes handicapées. Vous y trouverez des éléments des deux premiers films plus 50% de nouveau matériel remonté dans une version 35 mm pour les salles de cinéma. Un documentaire d'auteur très personnel et sans compromis monté comme une fiction avec une intrigue, des comédiens, des reconstitutions, des chansons.. Les artistes qui ont collaboré au film sont : Raôul Duguay, Carl Tremblay (musique), Diane Jules, Shakti Langlois-Ortega, Claude Lemieux, Jacques Piperni.»
    (Communiqué : Les Productions Lany)


  • écriture CHRONIQUE VERT TENDRE

    Ne manquez pas la chronique de Raôul Duguay sur Canal VOX (Vidéotron) à l'émission VERT TENDRE. Première diffusion le mercredi 30 avril à 19h00; en rediffusion le samedi à 19h00 et dimanche 21h00 (dans la région de Montréal).

    Pour de plus amples informations, consultez le site Internet de l'émission Vert tendre où vous pourrez également visualiser cette chronique ou obtenir l'émission en balladodiffusion.


  • arts visuels Écomusée du fier monde

    Encore cette annnée, une oeuvre de Raôul Duguay sera mise en vente lors de l'encan-bénéfice de l'Écomusée du fier monde. Il s'agit cette fois de sa toile intitulée Joue-moi de la musique. L'événement aura lieu le mardi 13 mai, au 2050 rue Amherst à Montréal. L'an dernier, la toile de Raôul Duguay intitulée Les grenouilles allélouillent avait rapporté 2 500 $ à l'Écomusée.

    « La peinture de Raôul Duguay, comme le reste de ses activités créatrices, s’exprime sur plusieurs niveaux, par de nombreux angles de vision et de réflexion. Des croisements où se joue une grande danse de l’esprit et de la matière. Touttt est à la fois simple et complexe. » (Robert Bernier)


  • musique Au Rendez-vous panquébécois de Secondaire en spectacle

    Afin d'identifier de façon originale la délégation des lauréats et participants du Secondaire en spectacle qui représenteront la région lors de la 8e édition du Rendez-vous panquébécois en Outaouais, le comité Loisir et Sport de l'Abitibi-Témiscamingue a inscrit sur son T-Shirt deux vers de La Bittt à Tibi:
    "Je jouais de l'Harricana
    Sur la rivière harmonica."

    - Rendez-vous panquébécois Secondaire en spectacle


  • arts visuels 9e édition du FIMA

    Raôul DUGUAY est le porte-parole de la 9e édition du Festival International Montréal en Arts (FIMA), qui aura lieu du 3 au 6 juillet 2008. Plus de 150 artistes visuels exposeront leurs oeuvres dans des kiosques sur la rue Sainte-Catherine, de Saint-Hubert à Papineau. Cette année, cinq performances/installations artistiques s’ajouteront à la programmation habituelle.

    Communiqué (PDF)
    Site Web du FIMA


  • musique La Bittt à Tibi au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens

    Les 29 février, 1er et 2 mars, Raôul Duguay était à Toronto à l'occasion de l'intronisation de sa chanson La Bittt à Tibi au Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens (PACC). L'événement fut souligné lors de la 5ième édition du Gala du Panthéon des Auteurs et Compositeurs Canadiens, au Toronto Centre for the Arts. La Bittt à Tibi figure parmi les 23 chansons intemporelles intronisées cette année au PACC. Cette chanson est ainsi officiellement reconnue comme un classique canadien.


    Raôul Duguay au Centre des Arts de Toronto
    Gala du Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens





    Compte rendu de l'événement :
    TORONTO. Le mur culturel entre le Québec et le R.O.C. a perdu quelques briques hier soir. Il fallait voir la foule mi-anglo, mi franco hocher la tête pendant que résonnaient les paroles enflammées de La Bitt à Tibi. Pas sûr qu'ils aient compris toutes les paroles!

    Pour un rare moment hier soir, la politique a pris congé. Les deux solitudes se sont réconciliées le temps du Gala du Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens.

    Près de 1 600 personnes étaient rassemblées au Centre des arts de Toronto. Le point culminant fut sans doute la prestation de Yelo Molo qui a chanté La Bitt à Tibi.

    Oliver Jones et Raôul Duguay
    au Gala du Panthéon des Auteurs et Compositeurs canadiens.

    Grégory Charles, l'animateur de la soirée, en a ajouté en essayant de faire chanter à la salle le « côôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôôlonisé, à libérer ». La situation était plutôt loufoque. Certains visages sont restés de glace. Rappelons que nous étions dans la Ville reine...

    La chanson de Raôul Duguay a fait son entrée hier soir au Panthéon canadien. Ironiquement, il attend toujours la reconnaissance de l'ADISQ au Québec.

    Juste avant le gala, Jean Chrétien a avoué qu'il n'a rien contre le fait que l'hymne nationaliste soit intronisé : « Écoutez, ce n'est pas une question de politique. Il y a des chansons qui sont inspirées par des choses comme celles-là. Ça ne veut pas dire que je suis d'accord, mais ça ne me fatigue pas du tout », a-t-il dit.

    Marie-Joëlle Parent, La politique prend congé, Le Journal de Montréal, édition du 2 mars 2008

    - « La Bittt à Tibi » de Raôul Duguay : l'histoire de cette chanson
    - Écouter La Bittt à Tibi (8 versions différentes)


  • musique UN GRAND PRIX POUR AO LA FANTASTIQUE LÉGENDE

    AO La Fantastique Légende, dont Raôul Duguay est l'auteur, a remporté le Grand prix du Tourisme du Centre-du-Québec.
  • Le spectacle est ainsi sur la liste des finalistes pour l’édition nationale des Grands Prix du tourisme québécois qui aura lieu le 9 mai prochain à Montréal.


  • musique EN HOMMAGE À LA FRANCOPHONIE

    Samedi le 29 mars, à la salle LA BASOCHE du Centre culturel du Vieux-Aylmer à Gatineau, Raôul Duguay rendait hommage à la francophonie.

    Dans le cadre de la Francofête organisée par Impératif Français, il a déclamé des poèmes où le verbe est souverain et interprété un pot pourri de ses chansons dans un spectacle intimiste en compagnie du guitariste Gilles Tessier.



  • écriture PUBLICATIONS RÉCENTES

    Raôul Duguay figure dans l'Histoire de la littérature québécoise, par Michel Biron, François Dumont et Élizabeth Nardout-Lafarge, Édition Boréal, 2007, 700 pages. La première grande histoire de la littérature québécoise depuis plus de quarante ans.
    « L'ouvrage se base sur trois grands principes souvent éludés: faire prédominer les textes sur les institutions; proposer des lectures critiques des oeuvres; marquer les ruptures qui distinguent chacune des cinq grandes périodes historiques étudiées. En analysant une myriade d'oeuvres, de textes, de journaux, de récits et d'essais, les auteurs ont exhumé des problématiques identitaires et sociales qui taraudent les Québécois depuis des lustres, mais toujours d'une brûlante actualité, comme en témoignent éloquemment ces jours-ci les débats fort animés menés par la commission Bouchard-Taylor: le sentiment de précarité et d'exclusion, l'obsession de la préservation de la langue française; l'identité, la relation avec l'Autre... »
    Elias Levy, dans Voir





    « Croisées », texte publié dans le livre Les Croix du Chemin au temps du bon Dieu, Éditions du Passage, Montréal, 2007. Propos et poésie de Bernard Arcand, Jean Bédard, Léandre Bergeron, Serge Bouchard, Raôul Duguay, Claude Gagnon, Michel Garneau, Jacques Gauthier, Marguerite Lescop, Hélène Pedneault, Sylvain Rivière, Claude Turmel et Claire Varin; plus de 300 photogaphies prises dans 75 villages et villes du Québec.

    Lire le texte de Raôul Duguay : « Croisées » >>



  • Chronique de Raôul Duguay dans le Communiqu'Art :


  • « L'art porte-t-il un masque? » (décembre 2007 - PDF)
  • « Euh! ou Bang! » (février-mars 2008 - PDF)



    Deux poèmes de Raôul Duguay sont reproduits dans une anthologie de La poésie québécoise - Des origines à nos jours de Laurent Mailhot et Pierre Nepveu, parue aux éditions Typo. Il s'agit d'une nouvelle édition entièrement revue et mise à jour de l’anthologie du même nom parue en 1981.

    Ces poèmes sont « or le cycle du sang dure donc » et « Arbre généalogique de toulmonde ».

    Lire le calligramme de Raôul Duguay : « Arbre généalogique de toulmonde »




  • arts visuels « Eau creux de la pierre »

    Raôul Duguay est l'invité d'honneur de la 15e édition de l'Exposition printanière des sculpteurs sur pierre de la Montérégie.
  • Pour célébrer les 15 ans de leur association, les sculpteurs sur pierre débarquent à Montréal avec Raôul Duguay pour exposer leurs oeuvres dans le cadre du prestigieux Salon des pierres, minéraux et fossiles de Montréal.
  • L'exposition a lieu du 17 au 20 avril 2008 au Bain Mathieu sur le thème « Eau creux de la pierre ».

    Carton d'invitation (PDF)


  • écriture ATELIER et CONFÉRENCE

    Les 3 et 4 avril, Raôul Duguay donnait une conférence et un atelier de formation sur la créativité et l'innovation. C'est à Rimouski dans le cadre des Journées des Communications organisées par la Conférence régionale des élus du Bas-Saint-Laurent. Pour comprendre la valeur essentielle de la créativité dans l’évolution de l’humain et des organisations, et faire l’expérience du processus de création.
    « À l’ère de l’économie du savoir, la créativité est le capital le plus précieux de tout individu et de toute entreprise. Tonifiant individuel et collectif, l’imagination créatrice est le moteur de la participation et de l’efficacité. En définitive, c’est la créativité qui ouvre les portes de l’avenir. »



  • écriture CONFÉRENCES

  • Le 27 février, conférence au Centre d'éducation des adultes Les Berges à Laval. Le thème de cette conférence : La gestion de soi et la Motivation.

  • Le 6 février, au Château Bonne Entente à Ste-Foy, conférence intitulée Créativité et Innovation devant les membres de l'Association des Cadres Scolaires du Québec.


  • musique Gala Sports-Québec

    Raôul Duguay et Anodajay ont interprété LE BEAT À TIBI lors du 35ième Gala Sports-Québec au Sheraton Laval, le 19 décembre 2007. RDS a fait une captation en direct de cet événement où Raôul Duguay a également récité et chanté son poème Les saisons.


  • musique Le Beat à Ti-Bi, collaboration intergénérationnelle de l'heure

    • 19 décembre 2007 : Raôul Duguay et Anodajay interprètent LE BEAT À TIBI au Gala Sports-Québec.

    • 23 octobre 2007 : Raôul Duguay et Anodajay en nomination dans la catégorie Vidéoclip de l'année au GALA DE L'ADISQ.

    • Le 2 septembre 2007 : Le vidéoclip Le Beat à Tibi était au programme de la 3e édition du FEFIMOSA, le Festival des films... du monde de Saint-Armand (Programme - PDF). Aussi, projection du documentaire L'Infonie inachevée de Roger Frappier.

    • BEST FRENCH VIDEO - Le Beat à Ti-Bi était parmi les 5 vidéoclips de l'année à travers tout le Canada en nomination pour le prix Best French Video au Gala MMVA de MuchMusic à Toronto le 17 juin 2007. Résultat : il a serré de très près Malajube et désigné comme le deuxième meilleur vidéoclip au Canada. C’est honorable.

    • Anodajay s'est vu décerner deux prix pour Le Beat à Ti-Bi au Gala MU (Montréal-Underground) le 28 avril dernier : celui d'artiste de l'année et celui de la Collaboration de l'année avec Raôul Duguay. Les prix ont été décernés à ceux qui ont cumulé le plus de votes. Plus d'infos sur le site GalaMU2007.

    • Vidéo francophone de l'année. Le vidéoclip Le Beat à Ti-Bi a remporté la palme du Vidéo francophone de l'année au Gala 2007 des prix Sounds of Blackness Awards.

    • Sur YouTube, on peut visionner le vidéoclip Le Beat à Ti-Bi avec Anodajay et Raôul Duguay dans leur Abitibi natale :

      Également sur YouTube, trois autres captations vidéo du Beat à Ti-bi :
      - lors d'un spectacle des Francofolies;
      - à l'émission Bons baisers de France (SRC);
      - à l'émission Belle et Bum (Télé-Québec).



  • arts visuels À ta santé maTERREnelle

    Samedi, le 1er décembre, Raôul Duguay, Porteur d'eau à Eau Secours, était l'invité de l'Association d'éducation préscolaire du Québec à l'occasion de son 27e congrès annuel.

    Il y a prononcé un discours sur l'importance de l'approche écologique dans l'enseignement des arts, agrémenté de quelques-uns de ses poèmes inspirés par l'eau et l'arbre.


  • écriture 16 novembre 2007 : EAU SECOURS! DIX ANS DÉJÀ

    Lancement d'un documentaire soulignant les dix ans d'Eau secours! À titre de porteur d'eau et de porte-parole de cette coalition, Raôul Duguay apparaît plusieurs fois dans le film.

    Cette projection a lieu dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), jeudi le 16 novembre 2007 à 18 h, au pavillon Cœur des sciences de l'UQAM, situé au 200, rue Sherbrooke Ouest à Montréal.

    Eau! Que je t'aime! Eau Secours! Dix ans déjà! : Regard historique des 10 premières années de la Coalition québécoise pour une gestion responsable de l'eau - Eau Secours!

  • Fiche signalétique du film


  • écriture 16 novembre 2007 : FONDATION RIVIÈRES

    Raôul Duguay participe à la Soirée bénéfice annuelle le 16 novembre au Club Soda à 20 heures. Autres artistes invités : Stéphane Archambault, Geneviève Bilodeau, Roy Dupuis, Mario Peluso, Pépé, Yann Perreau, Maria Sanz et plusieurs parrains et marraines de la Fondation. Parrain de la rivière au Tonnerre, il interprète sa chanson La rivière.

    Site Web de la Fondation Rivières
    Affiche de l'événement
    Écouter La Rivière


  • arts visuels Novembre 2007 : Conférences



    Le 15 novembre 2007, c'est la Journée mondiale de la philosophie. Raôul Duguay anime un atelier sur LA PHILOSOPHIE ET LA CRÉATION ARTISTIQUE au Cégep Lévis-Lauzon.


    Le 9 novembre 2007, Raôul Duguay prononce une conférence intitulée VERS LA CRÉATIVITÉ à l'occasion de l'ouverture du congrès annuel de l'Association québécoise des éducateurs en arts plastiques (AQESAP) à Québec.



  • arts visuels L'exposition Vertiges


    Vertiges

    Arts Sutton, Galerie d'art
    7, rue Academy, Sutton

    27 septembre au 4 novembre 2007
    Du jeudi au dimanche
    11 h à 17 h

    Visite guidée poétale
    des 33 oeuvres picturales,
    dimanche 28 octobre,
    de 14 h à 17 h

    Annie Reynaud, commissaire




    Communiqué annonçant l'exposition (PDF)
    Carton d'invitation et itinéraire (PDF)


    Raôul Duguay – Vertiges – En orbite autour du regard !

    L’exposition Vertiges de l’artiste Raôul Duguay nous présente une trentaine d’œuvres récentes : des acryliques sur toile et des sculptures composées autour de la thématique des « vertiges », ceux de l’infiniment petit comme de l’infiniment grand.

    Figure incontournable de notre culture québécoise, Raôul Duguay ne cesse d’étonner par la diversité de ses modes d’expression. Depuis longtemps inscrits dans sa trajectoire d’artiste multidisciplinaire, les arts visuels y tiennent aujourd’hui une place prépondérante.

    Pris de vertige par la beauté de la floraison de son jardin, l’artiste fait tournoyer et virevolter des couleurs éclatantes en cercles et spirales qui se juxtaposent, se superposent et se multiplient dans un mouvement perpétuel de rotation. Duguay fait ainsi vibrer, dans une étonnante harmonie de couleurs l’espace pictural de sa toile. Au-delà des concepts d’abstraction et de figuration, dans le contrôle ou la liberté totale du geste, le peintre-poète rêve en couleurs ses vertiges.

    Annie Reynaud, Commissaire de l’exposition

  • Toutes les expositions de Raôul Duguay >>


  • arts visuels Du 14 au 26 octobre 2007 : L'abstrait d'hier à demain

    L’occasion de découvrir la puissance de la créativité picturale et spatiale abstraite de 20 peintres et deux sculpteurs québécois de renom, lors d’une extraordinaire aventure à travers 66 œuvres.

    Les artistes de cette somptueuse exposition : George Edmund ALLEYN ; Marcel BARBEAU ; Paul-Vanier BEAULIEU ; Léon BELLEFLEUR ; Janine CARREAU ; Gérard DANSEREAU ; Raôul DUGUAY; Marcelle FERRON ; Marcelle FORTIER ; Pierre GAUVREAU ; Yvan GIGAULT ; Louis JAQUE ; Jean-Paul JÉRÔME ; Léonel JULES ; Jean-Pierre LAFRANCE ; René LEMAY ; Jean McEWEN ; Claude MILLETTE ; Michel PICOTTE ; Lili RICHARD ; Jean-Paul RIOPELLE et Armand VAILLANCOURT, présenteront chacun trois œuvres, un grand format et deux petits.

    L'abstrait d'hier à demain

    Galerie Michel-Ange
    430, rue Bonsecours
    dans le Vieux-Montréal
    514 875-8281 ou 1 877 775-8281

    14 au 26 octobre 2007
    du mardi au vendredi, de 10 h à 18 h
    le samedi et le dimanche, de 11 h à 17 h

    Carton d'invitation - pdf

    L’abstrait d’hier à demain : l’occasion rêvée de s’initier à l’art abstrait à travers le temps, d’apprécier sa vivacité et sa constante évolution et de découvrir des œuvres de différentes périodes de création d’artistes hors du commun, qui ont laissé de puissantes traces ou qui impriment celles d’aujourd’hui et de demain. Il sera intéressant de voir comment chacun a su relever le défi d’adapter son approche picturale selon la grandeur de la surface. À cette célébration culturelle haute en couleur, le public sera ébloui par la force de création de peintres et de sculpteurs de chez nous ! (Communiqué - PDF)


  • musique 27 septembre 2007 - SMCQ : Musiques du feu

    Musiques du feu
    Église Saint-Jean-Baptiste à Montréal
    27 septembre 2007, 20 h
    (Détails : site de la SMCQ)

    Chœur mixte du Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM)
    Ensemble de la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ)
    Walter Boudreau, chef
    Raôul Duguay, narrateur
    Louise-Andrée Baril, piano
    Jean-Willy Kunz, orgue
    Marie-Annick Béliveau, soprano

      Au programme :

      Ô! Kosmos (1973)
      Claude Vivier

      Jesus erbarme dich (1973)
      Claude Vivier

      Fanfare (Und was ist denn Musik?)
      Jean Lesage

      Ho-Ma.
      Michel Gonneville

      Dialogues et mixtures possibles

      (création, commande de la SMCQ)

      Golgot(h)a
      Walter Boudreau - Raôul Duguay


    Une coproduction de la SMCQ et du Festival Orgue et couleurs en collaboration avec le SMAM, présentée dans le cadre de la série « Hommage à Vivier ».




    À propos de Golgot(h)a

    Poème de Raôul Duguay sur une musique de Walter Boudreau pour 2 trompettes, 2 cors, 2 trombones, 1 tuba, 1 voix solo échantillonnée, 1 chœur mixte (SATB) échantillonné, orgue et 5 percussions

    «Bien que je ne sois pas religieux, le chemin de croix, pour moi, est la plus intense représentation du drame d’un être humain devant l’inéluctable. Ce long tunnel d’une grande douleur est la terrible marche funèbre d’un homme condamné à un supplice abominable: la crucifixion. Toute la musique entendue a été déduite d’un répons à quatre voix Tradiderunt Me In Manus Impiorum («Ils m’ont livré aux mains des impies») du compositeur espagnol Tomas Luis de Victoria (1548-1611). Golgot(h)a est divisé en deux grandes parties comprenant chacune sept sections, ces dernières correspondant aux quatorze stations du chemin de croix. Chaque section est précédée d’une «fanfare-promenade», sorte de refrain, qui agit comme transition entre les sections. La première partie est précédée d’un prélude, lui-même précédé d’un court pré-prélude. Un interlude à l’orgue marque le centre formel de l’œuvre et un postlude tient lieu de quinzième section, correspondant à la Résurrection.» (Walter Boudreau)

    Golgot(h)a était une commande de la Société Radio-Canada. L'oeuvre a remporté le grand prix Paul-Gilson de la Communauté des radios de langue française à Paris en mars 1991.

    Lire le poème Golgot(h)a, tiré du livret Le voyage
    En écouter un extrait sur RADIO SMCQ ou sur le site Poste d'écoute.


  • musique 20 septembre 2007 - « Ezperanto » de MarimuZ

    C'est le 20 septembre 2007, à l'espace Dell'Arte, qu'a eu lieu le lancement de l'album « Ezperanto » de MarimuZ.


    L'an dernier, MarimuZ donnait une série de spectacles mis en scène par Raôul Duguay. Il participe à cet album à titre d'invité : on peut l'entendre au fluegelhorn sur les pièces Vitam et Promesse.

    Extrait musical et communiqué


  • Écriture AO, la fantastique légende


    AO, c'est Raôul Duguay qui en est l'auteur et l'inspiration : il en a conçu la trame poétique et il en a écrit les paroles des chansons. Avec des noms comme Érick Villeneuve à la direction artistique, Michel Cusson à la composition musicale, Denys St-Denis à la scénarisation, Yvon Bilodeau à la mise en scène, et une centaine d'artistes, acteurs, chanteurs, acrobates, danseurs et musiciens, on peut déjà prévoir que AO sera l'événement estival de l'année.

    Pourquoi AO?
    « Toutes les légendes ont comme personnages des gens ou des animaux ordinaires qui vivent des choses extraordinaires. Elles sont ensuite magnifiées par la transmission orale qui en fait alors des légendes. L’originalité de AO La fantastique légende c’est que le transmetteur-mémoire est un arbre « AO ». Un arbre si vieux qu’il a été semé par les premiers humains arrivés en Amérique. Il a été témoin de l’arrivée des premiers colons européens, il a vu l’industrialisation moderne modifier complètement son environnement. Il est notre « sondage-mémoire ». AO est né à une époque où l’on protégeait le feu, la plus puissante des richesses, où les êtres vivants respectaient l’équilibre entre ce que l’on prend et ce que l’on donne à la nature. » (Communiqué - PDF)
    Photo prise lors de la première
    Source : L'Express de Drummondville.

    AO dans les médias :
    AO, La Fantastique Légende
    À Drummondville, Village québécois d'antan


  • écriture ART ET ENVIRONNEMENT

    Le 15 juillet dernier, Raôul Duguay était accueilli par Jean Lemire et Josée Blanchette à l'émission À VOILE OU À VAPEUR (première chaîne de Radio-Canada) sur le voilier Sedna IV pour parler des relations entre l'art et l'environnement.


  • On peut écouter l'intégrale de l'entrevue ici. (Photo : Jean Lemire)

  • musique La Bittt à Tibi, au festival Juste pour rire

  • Dans le cadre des activités de la 25ième édition du Festival Juste pour rire, Raôul Duguay interprétait La Bittt à Tibi durant l’événement Juste pour le plaisir coupable de chanter animé par Monique Giroux.

    « La veillée aurait très bien pu s'arrêter avec Raoul Duguay, venu chanter avec le choeur des refrains d'abord son hit, La Bitt à Tibi. Cheveux au vent, vêtu d'un chemisier jaune et d'un long veston noir, il rappelait étrangement Jack Nicholson dans le film Les Sorcières d'Eastwick. Ou encore Doc dans Back to the Future. Enfin, qu'importe, il nous a donné l'un des plus beaux moments de la soirée (...)


    © Photo Journal de Montréal/Chantal Poirier

    « Raoul Duguay assume très bien sa Bitt à Tibi. Il était le seul artiste à venir chanter sa chanson vendredi à l’occasion de Juste pour le plaisir coupable de chanter. »
    Pascale Lévesque, Plaisir coupable à revivre dans Le Journal de Montréal, édition du 15 juillet 2007

  • écriture musique arts visuels Défilé du 24 juin : Hommage à la créativité

    Lors du Grand défilé de la Fête nationale du Québec, le 24 juin, Raôul Duguay a battu son propre record d’interprétation de La Bittt à Tibi. Devant une foule de 150 000 personnes pressées sur les trottoirs des deux côtés de la rue Sherbrooke qui sans cesse lui demandaient sa chanson, il a dû l’interpréter huit fois d’affilée entre la rue Fullum et le Parc Maisonneuve. Le char allégorique sur lequel il était monté en compagnie du musicien Yvan Belleau portait l’étendard Hommage à la créativité. Sa mission première consistait à rendre hommage aux créateurs du Québec, mais à peine avait-il commencé de le faire qu’on criait partout : « La Bittt à Tibi ». Forcé de répondre à la foule, il lui fit chanter des « Alllô », le chœur d’un côté de la rue répondant à celui de l’autre côté.

    Lorsqu’il arriva enfin au Parc Maisonneuve, il eut la surprise et le plaisir d’entendre les Denis Drolet, répéter à leur manière La Bittt à Tibi qu’ils allaient chanter en compagnie de Normand Brathwaite au Grand spectacle de la Fête nationale, retransmis à la télévision en soirée.
    « C'est mon hymne national à moi, me dit-il en riant. Musicalement, c'est de la musique contemporaine née avant son temps. Raôul Duguay m'a fait entendre tellement de versions, vous ne le croiriez pas! Je ne peux plus m'en passer. Surtout que cette année, l'honneur d'interpréter La Bittt à Tibi revient aux Denis Drolet! » Normand Brathwaite a entonné la Bittt à Tibi pour une neuvième année -- cinq sur les Plaines d'Abraham, quatre au Parc Maisonneuve -- avec la même ferveur. » (Thérèse Parisien, À nous le monde!)

  • arts visuels Les grenouilles allélouillent pour Oxy-jeunes

      Les grenouilles allélouillent
      Cette toile intitulée Les grenouilles allélouillent de Raôul Duguay a rapporté 2 500 $ lors de l'encan bénéfice d'oeuvres d'art tenue le 15 mai 2007 à l'Écomusée du fier monde. Au total, l'encan a rapporté 43 000 $. C'est l'organisme Oxy-Jeunes qui profitera du produit de la vente du tableau. L'encan était crié par Winston McQuade, commissaire-priseur, et Annie Reynaud en était l'animatrice. (Plus d'infos : site de la SRC)